ATELIERS PIERRE LAFON

Architecture - Landscape - Civil engineering

33.0
Infrastructure Hydraulique
Hydraulic infrastructure
Date: 
2006
Site: 
Rigole d'Hilvern / France
Client: 

Conseil Général Côtes d'Armor

E.R.B.A.R. ARC "déplacement"

Team: 

M.Duprés: Coordination 

J.Lebert: Espaces naturels 

D. Pidoux: Coordination

 

ESSAIS: Bo Pang, Elise Guihard, Johann Praud, Marie Fontaine, Matthieu Poinsard, Melanie Crespin, Pauline Boyer, Stéphanie Guézénoc, Sylvain Raivard, Yu Chieh Chang

 

CONSEILS SCIENTIFIQUES et TECHNIQUES: Alan Tily (hydraulique), Thierry Guiheneuc (boisement)

 

SEMINAIRE: Didier Pidoux, René Le Friand, Eric Alonzo, Roland Michon, Armème Guimard, Michèle Orliac, Miguel Battle, Christine Benadretti, Hiromi Kashiwagi, Yves Luginbuhl

Bief de 64 km, en centre Bretagne, la Rigôle d’Hilevrn initialement conçue pour alimenter le canal de Nantes à Brest est un enjeu significatif pour l’urbanisation du centre Bretagne. En traversant la Bretagne du Nord au sud, elle dévoile les structures de la géologie sous-jacente du massif armoricain. Au-delà de la gestion paysagère de ce milieu sensible, les propositions ouvrent le débat sur de nouvelles formes d’aménagement du monde rural : bourgs linéaires, cimetières, pâturages, concessions scientifiques, travellings… captages d’eau et baignades.

Art et Infrastructures, La géographie mise à nu, Pierre Lafon et Elise Guihard, monografik éditions, Angers, 2007.

«Témoins géographiques - jardins géographiques. De la rencontre des figures générées par le mouvement naturel et souple des massifs anciens avec l’empreinte artificielle, récente et radicale de l’ingénierie humaine, naissent des témoins géographiques. Habités, entretenus et transformés par l’homme, ils initient des environnements en mutation… parfois un jardin. Au fur et à mesure de la découverte des failles, fenêtres, blessures, ruptures, plis, effractions, effondrements… c’est toute une petite typologie du creux qui se dessine. L’origine du jardin est un pli, un creux. L’espace protégé et nourri où quelque chose s’accumule : Apparaît. Essence, quintessence… substances, quelque chose peut se matérialiser : existe au cœur et en marge de l’espace traversé par les temps multiples de la voie "multimodale", quelque chose déploie une durée qui nous dépasse. Chaque événement issu de la fusion (collision-collusion) entre mouvement naturel des plissements géologiques Est-Ouest et radicalité de la faille construite et humaine Nord-Sud est susceptible d’introduire les jardins géographiques.»

Art et Infrastructures, La géographie mise à nu, Pierre Lafon et Elise Guihard, monografik éditions, Angers, 2007.

«hilvern… An anv lec’h war ur panel gozh ha gwasket, endonet mill bell’zo - war vord an hentou trumpet e kreizh ar parkeier gwalc’het ha kannet. - A-us, ar plaennen, ar tuchenn, ar tosenn, ar torgenn… - Koumoul tanav kaset d’an daou lamm war zu ar retegant avel vervent; - didan an oabl : Dour, Douar, Gwiriziou, Loustoni Mesket ouzh - ar roc’h sklaer. - e barzh an hesk a rez an zour glas ar pesket e seizh-liv kann a hun. - Hilvern atao! - Te o chom e - skeud an iliziou Sant Gwenn, Sant Thélo, Sant Karadeg; - Kichenn tost,an diezh kozh Allineuc, Merleag, Uzel, Quillo ha Hemonstoir moredet e sioulder ar serr-noz. - Troc’h Plestouan, meinou lemm e penn ar wenodenn e-mesk ar brug hag al lann touz. - Poul Trogardé, Traezhenn dous ar vugale hag an amourousted - Hilvern adare! - Petra eo an lec’h-se ? - Un troc’h gozh, un troc’h guzh, bez ez eo ur c’harn kozh, un lost sourded du, pe c’hoazh ur riboul ? Setu marteze, doueez hentou glas, ramrez kozh Arvorig, un nerzh dianavez o kousk sioul breman. - Da bep hini e gudenn, da bep hini e virionez.» Roland Michon