ATELIERS PIERRE LAFON

Architecture - Landscape - Civil engineering

47.0
Centre-ville
City centre
Date: 
2011
Site: 
St. Lô / France
Client: 

Commune de Saint Lô

Team: 

TECAM : B.E.T. VRD 

Michèle+Miquel : Paysagistes 

Hiromi Kashiwagi : Space designer

M:mère, P:père, F:fille, G:garçon. Printemps 2021
P: On arrive bientôt en centre ville, je crois . . . « La ville haute » dit le guide . Il faut trouver une place pour la voiture.
F: Ah, le chemin est tout droit, descend, comme un jet coasteur! Wow, Youpi.
M: Silence un peu! On cherche le parking.
G: Maman, j’ai faim.
M: Je t’avais dit de bien manger le petit déjeuner. Marcel, tu as trouvé le parking ?
P: J'ai cru voir un panneau... Place « Champ de Mars », par là. On entre dans ce parking.
F: T’as vu le clocher de cette église? C’est curieux. On dirait un échafaudage.
G: Qu’est ce que c’est un échafaudage?
F: Tu connais rien. Oh, une autre tour là ! Une lumière là-haut ! Un phare ?
M: On descend. N’oubliez pas votre veste, il fait un peu frais!
P: Martine, où est ce qu’on se retrouve avec tonton et tata? Ils sont déjà ici depuis hier, je crois.                                                                                                                                                         M: On s’est dit: devant l’hôtel de ville. Vous avez vu? On dirait qu’on est dans un champ de fleurs. C’est un vrai parking ou un jardin?
F: C’est joli ici, ça sent bon. Papa, c’est quoi comme fleurs? Attends, je prends mes patins, regarde il y a des pentes! On va se régaler.
M: Attention Jules, tu vas tomber!
P. Non ne t’inquiète pas c’est doux comme une petite colline. On avance?
G: Viens vite par là, Juliette, j’ai trouvé un passage secret!
M: Jules, reste avec nous! Tu vas te perdre encore. Juliette, tu peux surveiller Jules ?
F: D’accord, c’est marqué musée ? On y va ? Je peux faire la photo Papa ?
G: Tu as vu? On peut traverser sous le musée. C’est un jardin secret. Peut-être il y a une cabane quelque part. Ca sent bon en plus.
F: 0h, une licorne là-bas, cachée dans les fleurs . . . On marche sur les pétales de cerisier! On dirait la neige. La neige !
P: Regarde Martine : les modelages des enfants sur les grandes tables des ateliers sous les cerisiers! On dirait la Licorne!
F: Curieux ce bâtiment, comme une bosse dans le champ . . . une île au milieu des fleurs. Maman, on va passer de l’autre coté ?
M: D’accord, vous nous attendez.
F: Jules, il y a des bandes de miroir par terre. On voit le ciel . . . Un oiseau ! Tu as vu le chemin de l’eau? On suit le chemin d’eau ?
G: Qu’est ce qu’il y a de l’autre coté? ... Ouah !!!!!!! On est sous les nuages!
F: Tu connais rien . . . C’est une serre. Il y a même des orangers ! Je peux prendre l’orange ?
M: C’est une orangerie, c’est comme à Versailles, elle est sous le château . . . Il y a des grandes tables là . . . Une buvette . . . Un atelier ?
F: Maman on prend une glace? On entend la musique? Ah, peut-être un manège! Dépêche toi, Jules!
P: Ne courez pas les enfants! Tu as vu ? Il y a une passerelle là pour arriver sur l’île.
G. C’est le château ambulant ! Tu vois! J’avais raison! Plein de cabanes. Juliette, regarde, regarde, il y a un manège . . . des vrais chevaux!
G.F: On peut monter, peut-être. On peut faire le cheval? On y va. Papa, on peut faire le manège?
P: Attendez, les enfants! Maman téléphone à tonton. Jules, tu veux pas aller au pipi? Dans la cabane, là.
F: Papa, on peut aller voir le manège? C’est vrai cheval. Papa, tu me prends à coté du cheval ?
G: Ah! On entend les pas des chevaux. Les cavaliers! C’est le chemin des chevaux ! Regarde là-bas! Ils viennent vers nous. On va voir.
F: Je veux monter par le toboggan qui monte dans les nuages. On fait le tour vite. Viens Jules!
G: Attends moi!
F: D’ici peut-être on voit notre voiture. Ah non, c’est caché dans les fleurs. Je vois maman. Maman! Maman! Coucou, on est là.
G: On ne voit que les fleurs d’ici, Maman. Notre voiture a disparu. Les toits des autos . . . On dirait les vagues sur la plage, chez Papi.
M: … Un instant les enfants, je suis au téléphone avec tata. Marcel, tu fais la photo ?
F: Jules, on est au dessus des nuages? Moi, je descends par le toboggan. Un! Deux! Trois! Partez! Ouais! Je suis là, Maman.
G: Papa, qu’est ce que c’est là bas? Au bout de chemin vert, il a une tour en verre du château. C’est plein de tours ici!
P: Ce sont les tours des trois petits cochons de St. Lo: tour de pierre, tour de verre . . . Tour de fer!.
M: Ce doit être l’ascenseur pour descendre dans la ville en bas, il y a un grand parking il paraît. On le prend tout à l’heure.
M: Venez! On va chercher tonton et tata. On va à la mairie. Ils nous y attendent. Par là, rue Leturc...
P: On traverse. Attention! Le sol! On dirait un pudding! Regarde les petits cailloux blancs! C’est le petit poucet. Il est passé par là !
F: Les voitures ralentissent ! Elles s’arrêtent? Elles pensent qu’elles vont s’enfoncer dans le sable!
M: Ca doit être piéton ici. Pas de voiture . . . . Il y a un kiosque là bas? Ca doit être pour la musique.
F: On dirait une lanterne. Oh, les mêmes longs bancs et tables en bois comme près des ateliers sous les cerisiers du château ambulant!
G: Moi, je prends le banc tout seul. Sous le cerisier!
F: Tricheur. . . Papa, je peux faire la photo des trucs là ?
P: Regarde! Le sol se soulève. On dirait des pyrites géantes. Celle ci c’est pour les papiers, celle là pour le verre . . .
M: Il y a des cafés. On aurait du avoir le RDV ici plutôt. C’est agréable la lumière sous les verrières, c’est doux, comme les nuages là-bas.
G: Regarde, regarde, maman, Château! Drapeau!
F: Où? Où?
G: Mais regarde devant!
F: Non c’est pas un château, c’est la trace de mur.
P: On traverse. Regarde le sol! Encore les petits cailloux blancs ! Oh, ils montent le marché ! Click !
G : Regarde ! C’est jeu de piste . . . Il y a des trucs écrits entre les cailloux : M…A…I…R…I…E…
P: Quelle belle halle, là-bas! Regardez les enfants « c’est comme les nuages » du musée . . . Mais en béton! C’est un exemple de
construction du milieu deu XXème siècle. Et en très bon état!
G: Il y a des grandes fumées, à coté du bâtiment. Des saucisses grillées? Humm, c’est bon. Maman, J’ai faim !
F: Tu ne penses qu’à manger toujours. Ah! Les voilà. Ils sont là-bas, Tonton! Tata!
M: Allez les chercher, les enfants. Ils ne nous voient pas. Ils regardent le marché des poissons.